ROSEMONDE (cliquez pour agrandir)

080. 080.2017.11 080. 080. ( 31,49″. 31,49″ ). 2017 – Huile, vernis, résine sur toile / Oil, varnish, résin on canvas

« Je la surnommai Rosemonde voulant pouvoir me rappeler sa bouche fleurie, puis lentement je m’allai pour quêter la Rose du Monde  » – Guillaume Apollinaire, Alcools, 1913